Découvrir Neuville Patrimoine
Patrimoine PDF Imprimer Envoyer

Le château de Neuville-sur-Oise

Sept siècles d'histoire

Succédant à la métairie du moyen-âge et au manoir seigneurial de la Renaissance, le château de Neuville-sur-Oise, bâti au XVIIème siècle au bord de l’Oise, connut faste et grandeur. Elégance, équilibre et noblesse permettront à ce château, théâtre de l’histoire de France remplie de mystères, de querelles et de romanesques histoires d’amour, d’être le témoin de la culture française et de ses richesses pendant près de quatre siècles.

C’est en 1640 que Charles de la Grange envisageait de faire construire une bâtisse avec deux ailes et un corps central. De mariage en succession, le château fut embelli jusqu’à sa vente en 1775 au Seigneur Florimont Comte de Mercy- Argenteau, ambassadeur d’Autriche à la cour de France.

A la révolution le château fut sauvé grâce au citoyen Pierre-Jean-Baptiste Picquefeu de Bermon et en 1822 la famille Cornudet des Chomettes s’installe rénove le domaine jusqu’en 1960 où le Comte Bertrand de la Poéze d’Harambure devient le dernier propriétaire.

En 2002, ave l’accord de la Municipalité, la famille LIOGIER propose une rénovation et une reconstruction en un établissement d’hébergement de personnes âgées dépendantes.

Cet établissement ou résidence de personnes âgées, bénéficie d’un site exceptionnel par le parc, le bord de l’Oise et le calme de la nature, tout en essayant de diffuser la vie qui est à l’extérieur dans un mouvement social d’intégration, de sollicitude et d’amour du prochain. Telle est la raison d’être de cette résidence EPINOMIS avec un accueil de 142 lits dès son ouverture en 2006.

Différents ouvrages sur l’histoire de Neuville et de son Château sont disponibles en Mairie.

En savoir +

Le Pavillon d'Amour

Le Pavillon d’Amour, situé place du pont à Neuville-sur-Oise, est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le 16 octobre 1952.

Sa qualité architecturale le situe comme témoin d’une époque où, dans l’histoire des jardins, se comptent les pavillons d’amour, de chasse, les hermitages et autres belvédères. Autrefois dans l’enceinte du château de Neuville-sur-Oise, le Pavillon d’Amour a été remis à la commune puis restauré 202 comme témoin de l’histoire du village.

Lire l'histoire du Pavillon d'Amour

Le pont

Entre Jouy-le-Moutier et Neuville, quatre ponts se sont succédés sur l’Oise en un siècle et demi, pour relier les deux communes.

De l’époque du bac à celui du premier pont suspendu inauguré en 1839, puis à celui, 100 ans plus tard, du pont en béton ouvert au public en 1939 et détruit en 1940, remplacé longtemps par une passerelle, puis enfin le pont que nous connaissons aujourd’hui, inauguré après maints incidents en 1974, toute une épopée d’un pont sur l’eau qui rythme depuis un siècle et demi la vie de Neuville et de ses habitants.

En 2008, grâce au Conseil Général du Val d’Oise, une piste cyclable a été aménagé en encorbellement.

Lire l'histoire du pont