Cadre de vie Environnement et propreté Traitement des eaux usées
L'usine de traitement des eaux usées PDF Imprimer Envoyer

Assainissement

Le SIARP (Syndicat d’Assainissement de la Région de Pontoise) gère la collecte des eaux usées des douze communes de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise dont la commune de Neuville-sur-Oise.

Pour toute demande d’information, le SIARP est à votre disposition au 01 30 32 74 28

En cas d’incident sur le réseau public d’assainissement des eaux usées, le SIARP intervient 24 heures sur 24 sur demande de la mairie (pendant les heures ouvrables) et directement par les usagers au 06 08 04 85 44

SIARP

73, rue de Gisors - 95300 PONTOISE
E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

L'usine de dépollution des eaux usées de Neuville-sur-Oise

L'usine de traitement des eaux usées de Neuville-sur-Oise, mise en service en juillet 1992, collecte et traite les eaux usées de vingt-cinq communes et six zones d’activités industrielles.

Sa capacité de traitement est de 40 000 m3/jour (soit environ 200 000 équivalent/habitants).

La filière de traitement comporte les phases suivantes :

  • Traitement eaux usées :

Relèvement des eaux brutes par des pompes immergées de 900 m3/h

Prétraitement physique (dégrillage, déshuilage, dessablage)

Traitement biologique en deux étapes :

  • Culture biologique libre par réacteur à insufflation d'air, associé à quatre clarificateurs lamellaires permettant de séparer des boues activées, les matières organiques et minérales décantables de l'eau.
  • Culture biologique fixée à partir de 15 filtres biologiques permettant d'éliminer la pollution carbonée de l'eau épurée et de traiter l'azote amoniacale et organique.

Boue :

  • Epaississement composé de deux ouvrages circulaires permettant de concentrer les boues issues du traitement des eaux.
  • Digestions anaérobies des boues, composées de deux ouvrages circulaires de 8 000 m3, permettant de réduire la quantité de matières organiques en les transformant en eau et biogaz. Ce biogaz servira l'hiver à chauffer les locaux techniques de l'usine.
  • Déshydratation mécanique des boues, composée de deux centrifugeuses permettant de passer les boues de la phase liquide en phases pâteuses.
  • La dépollution des eaux usées génère 10 000 tonnes de boues par an. Elles sont traitées en Centre d'Enfouissement Technique (CET) où elles génèrent du biogaz permettant de produire de l'énergie électrique.